ANTARES

L'expérience ANTARES

Suite : Astronomie avec des neutrinos

 

 

 

Reportage Antares sur le site web de "collège et lycée" d'Orange

 

La collaboration ANTARES construit un détecteur de grande taille au fond de la mer Méditerranée; Ce détecteur observe la lumière Tchérenkov produite par les muons issus de l'interaction des neutrinos de haute énergie dans la croûte terrestre.

L'observation de neutrinos de haute énergie offre un nouveau regard sur l'Univers. Le but premier de l'expérience est d'utiliser les neutrinos pour étudier les mécanismes accélérant les particules subatomiques dans les objets les plus énergétiques de l'Univers : noyaux actifs de galaxie, sursauts gamma, microquasars... Ces objets pourraient produire le rayonnement cosmique qui bombarde en permanence l'atmosphère terrestre et dont l'origine est encore inconnue.

A des énergies plus modestes, le détecteur pourrait observer l'annihilation en neutrinos de particules appelées WIMPs, piégées au centre d'objet massifs comme la Terre, le Soleil ou le centre de notre galaxie. Ces WIMPs pourraient constituer une partie de la masse manquante de l'Univers.

Image : Antares et le nuage sombre de Rho Ophiuchi 
AAO, référence image UKS 4.  NE en haut à gauche. Largeur de l'image : environ 3,5 degrés © Anglo-Australian Observatory, Photograph from UK Schmidt plates by David Malin

Antares construit et déploie à 2500 mètres de fond un détecteur occupant une surface d'environ un dixième de km2, une première étape vers un détecteur de taille kilométrique en Méditerranée. 

 

Galerie d'images

Suite : Astronomie avec des neutrinos





Author : Thierry Stolarczyk